MRAP : Un pas en avant pour le désarmement nucléaire

mercredi 28 octobre 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 2%

MRAP : Un pas en avant pour le désarmement nucléaire

Alors que les Nations Unies fêtent ce mois-ci leur 75e anniversaire, leur secrétaire général a annoncé une bonne nouvelle : le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) va entrer en vigueur suite à sa ratification par un 50e pays, le Honduras. Lors de l’Assemblée générale des Nations unies du 7 juillet 2017, 122 nations l’avaient approuvé. Mais il a fallu plusieurs mois avant qu’il soit ratifié par au moins 50 pays après avoir été signé par 84 pays. Après l’interdiction des armes biologiques en 1972 et des armes chimiques en 1993, toutes les armes de destruction massive seront interdites par un traité international.

Le Traité va donc s’appliquer trois mois après la 50e ratification, soit le 22 janvier 2021. C’est le résultat d’une puissante mobilisation mondiale, notamment à l’initiative de l’ICAN (Campagne Internationale pour l’Abolition des Armes nucléaires) qui avait reçu le prix Nobel de la Paix en 2017. C’est aussi un hommage aux survivants des explosions et essais nucléaires, notamment ceux d’Hiroshima et Nagasaki, qui ont participé activement à cette mobilisation.

Membre de l’ICAN et du collectif français « En marche pour la paix », qui organise chaque année des initiatives pour la journée internationale de la paix du 21 septembre, le MRAP se félicite de cette immense victoire pour tous les peuples de la terre qui ouvre un nouveau chapitre du désarmement nucléaire et va aider au renforcement de la lutte pour l’élimination totale et définitive des armes nucléaires.

Il faut noter cependant que les principales puissances nucléaires, dont la France, n’ont ni signé, ni encore moins ratifié le Traité. Le MRAP appelle à poursuivre la mobilisation pour que la France ne reste pas à contre-courant de l’histoire, signe et ratifie le Traité et s’engage dans le processus de désarmement nucléaire approuvé par plus de 70% des Français. Sans attendre, le gouvernement français doit prendre des mesures significatives en arrêtant la poursuite de ses programmes pour le renouvellement des armes nucléaires et en gelant les crédits prévus dans le projet de budget 2021 pour les consacrer à la santé, à l’éducation, à la transition écologique et aux besoins économiques et sociaux de la population.

Le MRAP s’associe au Mouvement de la Paix pour appeler à des marches et des rassemblements le 4 novembre 2021 dans toute la France pour célébrer cette victoire.

Paris le 26 octobre 2020