Tenaille identitaire et texte séditieux des 20 généraux - 4 Christian Delarue

dimanche 25 avril 2021
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Tenaille identitaire et texte séditieux des 20 généraux - 4.

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/250421/tenaille-identitaire-et-texte-seditieux-des-20-generaux-4

La dynamique de la « tenaille identitaire » (texte 4) se renforce très nettement du côté de la mâchoire extrême-droitière fanatisée - via les 20 généraux en retraite - par le drapeau, l’honneur et la patrie et l’horreur du camp d’en face !

Soixante ans après le putsch raté d’Alger (à la date symbolique du 21 avril), une vingtaine de généraux à la retraite porte le fer dans le magazine Valeurs actuelles pour « un retour de l’honneur de nos gouvernants ».

La France serait menacée par  :

1 - Le peu d’amour des français pour le drapeau tricolore devenu simple fétiche : « Nos drapeaux tricolores ne sont pas simplement un morceau d’étoffe, ils symbolisent la tradition à travers les âges […] Sur ces drapeaux, nous trouvons en lettres d’or les mots « Honneur et patrie ». Or notre honneur aujourd’hui tient dans la dénonciation du délitement qui frappe notre patrie. »

2 - « Un certain antiracisme ». Bien évidemment les identitaires d’extrême-droite visent ici l’antiracisme politique non universaliste et de façon générale les identitaires de gauche et ce en gonflant leur poids, leur force . Ils font comme si l’identitarisme et le communautarisme des dominés avait la force d’une armée, la puissance d’un appareil d’Etat . « Aujourd’hui, certains parlent de racialisme, d’indigénisme et de théories décoloniales, mais à travers ces termes c’est la guerre raciale que veulent ces partisans haineux et fanatiques. Ils méprisent notre pays, ses traditions, sa culture, et veulent le voir se dissoudre en lui arrachant son passé et son histoire ».

3 - « L’islamisme et des hordes de banlieue ». Là on sait bien, et depuis longtemps, que l’islamisme menace mais le gouvernement ne prend-t-il pas déjà des mesures ? Faut-il abandonner l’Etat de droit ? Et quid de l’Etat social pour lutter contre la précarité, le chômage et la pauvreté . Même en retraite un général gagne fort bien sa vie restante et peu ignorer le sort du décile d’en-bas.

Comprendre

Au lieu d’avoir une tenaille identitaire abstraitement posée on a là, soudainement, la monstration d’une dynamique : Outre la droite politique au Sénat notamment on a désormais les « généraux en retraite » (certains du moins) se déclarant prêt pour le pire.

La technique est connue : on pointe une menace, on la grossit et ce faisant on légitime une sédition qui a par ailleurs fait grand plaisir à Marine Le Pen : « Sachez que nous sommes disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation. Par contre si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. »

Riposter

- Défense et promotion de la République, de la démocratie, de l’Etat de droit !
- Défense et promotion de la Liberté, Egalité, et Fraternité outre la Laïcité !
- Mobilisation des gauches, des syndicats, des associations !

Christian Delarue

1. Promouvoir un antiracisme hors tenaille identitaire 1 - Christian DELARUE
http://amitie-entre-les-peuples.org/Promouvoir-un-antiracisme-hors-tenaille-identitaire-Christian-DELARUE

lui-même suite de « Piège : Ce n’est pas de l’antiracisme ! »
http://amitie-entre-les-peuples.org/Piege-Ce-n-est-pas-de-l-antiracisme-Christian-Delarue